« J’ai des temps d’incubations assez longs. Puis je rentre dans l’écriture », expliqu-t-elle. Quoi qu’il arrive. Après divers petits emplois successifs, elle a eu un poste de cadre dans un institut de sondage à Alfortville. C’est valable pour tous mes livres. Ici, je n’ai rien d’autre à faire que d’écrire. « Quand j’étais à la maison, je travaillais un peu au milieu du salon. Et puis, je ne prétendais pas une seconde être écrivain. « Comme pour Rien ne s’oppose à la nuit, elle l’a lu à mi-parcours à un moment où j’avais besoin d’encouragement. Il est vrai que j’aborde ici un territoire d’écriture un peu différent", nous confie l’écrivaine. Sa façon à elle de délimiter vie privée, vie professionnelle. Elle suit dailleurs une formation au CELSA (Centre détudes littéraires et scientifiques appliquées). Delphine de Vigan, l’auteure des multiprimés No et moi et Rien ne s’oppose à la nuit, en a fait depuis peu son bureau, loin des contingences du quotidien. Pour d’autres textes, il m’est arrivé d’être portée par une forme de jubilation, d’être moins dans le jugement, dans l’autocritique. Pour son huitième ouvrage D’après une histoire vraie, à paraître le 26 août, des doutes, la quadra en a connu. "Avant quand je bloquais sur une page, un passage d’un livre, j’étendais une machine, je passais l’aspirateur. » Si le doute fait partie intégrante du travail, Delphine de Vigan n’en fait cependant pas cas. Une belle preuve d'amour. Avec ses avantages et ses inconvénients. Ce qui m’allait très bien quand les enfants étaient petits et absents à heure fixe. Il souffle ici un air de vacances. Ce nouveau livre, Delphine a mis un an à lui donner vie, même « s’il mijotait depuis longtemps ». | Elle n’a pas attendu d’avoir fini le premier jet pour l’envoyer à son éditrice, sa première lectrice. A partir du collège et surtout du lycée, ils passaient, me demandaient tout le temps des trucs, j’avais souvent l’impression d’être une madame pipi », raconte l’auteure en riant. Un bleu des mers du Sud éclabousse les murs. Entre-temps, elle a deux enfants avec son premier compagnon. Car si l'on connait bien ses livres, on connait moins sa vie privée. J’avais l’impression d’avoir quelqu’un, une sorte de Jiminy Cricket sur mon épaule, qui ricanait à chaque ligne que j’écrivais. Au départ, j’avais une naïveté, une candeur. » Assez riche pour nous plonger dans des jubilations de lecture et dans les eaux moins turquoise de l’âme humaine. Avec un rendez-vous à heure fixe, chaque matin, à 8 h 30 – c’est là qu’elle travaille mieux. Nabandonnant pas son rêve, elle sattelle à lécriture au moins deux heures tous les soirs en rentrant d… Ça rend plus compliqué les moments de doutes", explique Delphine de Vigan. Elle sait que les écrivains sont logés à cette enseigne et elle a « une vie en dehors de l’écriture. Plus qu’à son habitude. Delphine de Vigan, l’auteure des multiprimés No et moi et Rien ne s’oppose à la nuit, en a fait depuis peu son bureau, loin des contingences du quotidien. Mais elle ne me laisse jamais mariner longtemps, le temps d’un week-end tout au plus. A mesure que les lecteurs sont plus nombreux, que l’attente grandit, que l’on se prend au jeu, cela devient dangereux. Née en 1966 à Boulogne-Billancourt, Delphine de Vigan rêve depuis toujours de devenir écrivaine. Et pourtant, cet îlot de quiétude niché dans l’est de Paris n’a rien d’un lieu de villégiature, tout y est dédié à l’écriture. Virginie Picat Son désir décriture est toutefois mis de côté puisquelle entre sur le marché du travail en tant que directrice détudes dans un institut de sondage. Elle s’est même découvert un nouveau compagnon de labeur, son tyran intérieur : "Je me suis battue avec lui tous les jours. « C’est même de pire en pire. » Seule parade contre l’ivresse des sommets, revenir à l’essentiel: l’écriture. Delphine de Vigan est une romancière, scénariste et réalisatrice française née le 1 er mars 1966 à Boulogne-Billancourt.Elle est l'auteur de dix romans dont D’après une histoire vraie, couronné par le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens en 2015. Je prends des notes, je fais des plans. Delphine de Vigan: la vérité sur son histoire, La ministre de l’Ecologie déchue tacle Jean-Marc Ayrault et François Hollande, La voix du petit faon a subi un odieux chantage, Une adaptation en 3D du conte de Perrault, La Véritable Histoire Du Chat Botté: quand les Deschiens se mettent à miauler, « Donner aux femmes les moyens d’être ce qu’elles veulent être », Angèle : la véritable histoire derrière le t-shirt sur sa photo de coming out, Kate et William : la véritable histoire derrière cette photo que beaucoup ont trouvé craquante, François Busnel (La Grande Librairie) : son histoire avec la romancière Delphine de Vigan, un secret longtemps bien gardé, Découvrez les robes bohème-chic à petits prix de la créatrice, Un site du groupe Prisma Média (G+J Network), Sauvegarder cet article pour le lire plus tard, Pour sauvegarder cette article et le retrouver facilement, vous devez vous connecter, L'auteure vient de décrocher le Goncourt des lycéens avec D'après une histoire vraie, K.Maro et Shy’m: la vérité sur leur histoire, Jenifer : la vérité sur la fin de son histoire avec Pascal Obispo, Delphine Boël : pourquoi la fille cachée du roi des Belges a préféré la vérité à l’argent, © 2020 Prisma Média - Tous droits réservés |. mardi 1 décembre 2015 à 14h05.