Chaque hiver, selon les années, entre 2 et 6 millions de personnes sont contaminés par la grippe en France, selon la Haute autorité de santé (HAS). Raison pour laquelle le ministère, qui anticipe "une demande accrue en vaccins cette année", engage "les personnes ne présentant pas de risque particulier, qui souhaiteraient se faire vacciner, à différer leur vaccination à début décembre". En préparation à la vaccination contre la grippe saisonnière pour la saison hivernale 2020-2021, le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) a examiné la question de savoir s’il y a lieu d’adapter son Quel que soit le mode de consultation (carte Vitale ou ADRi), lorsque le logiciel du professionnel indique un code ALD différent de 0 (zéro) cela signifie que le bénéficiaire des soins a une ALD déclarée. E-vax. * 2 doses à un mois d'intervalle en primovaccination, 1 dose en rappel annuel. Il risque donc d'y avoir cet hiver une "cocirculation" du virus grippal et du coronavirus, ont prévenu les autorités sanitaires, qui souhaitent éviter un afflux de patients atteints d'une forme grave de la grippe, le système de santé étant déjà proche de la saturation. Les patients éligibles (à l’exception des femmes enceintes, de l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave ou des personnes immuno-déprimées et des personnes obèses) ont reçu leur bon de prise en charge du vaccin. A 107 ans, elle guérit du coronavirus après avoir survécu à la grippe espagnole. de l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes immuno-déprimées, dans l’objectif de protéger les personnes fragiles de leur entourage. N'excluant pas une demande vaccinale plus élevée cette année, le gouvernement a quoi qu'il en soit «pour la première fois» commandé «30 % de doses de vaccins en plus que les années précédentes», a confirmé Olivier Véran. France 24 - Infos, news & actualités - L'information internationale en direct, Un pharmacien remplit un formulaire avant de vacciner un patient contre la grippe saisonnière dans une pharmacie à Paris le 13 octobre 2020, À l’approche d’une deuxième vague de Covid-19, la campagne vaccinale contre la grippe lancée mardi 13 octobre, qui a déjà causé la mort de plus d’un million de personnes à travers le monde, Il risque donc d'y avoir cet hiver une "cocirculation" du virus grippal et du coronavirus. Elles peuvent retirer directement leur vaccin chez le pharmacien, sur présentation de leur bon de prise en charge, et se faire vacciner par le professionnel de leur choix : médecin, sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson), infirmier ou pharmacien volontaire (sans prescription médicale préalable). Il ne peut pas transmettre la grippe ni aucune autre maladie. L'hypothèse de la fin de l'épidémie est-elle crédible ? Quelque 52 % des plus de 65 ans avaient eu recours au vaccin et seulement 30 % des personnes à risque de moins de 65 ans. Les vaccins disponibles pour la campagne 2020-2021 Toutes les personnes majeures éligibles à la vaccination bénéficient d’une procédure simplifiée. C'est désormais officiel. Seul ce type de vaccin sera disponible en Belgique pour la saison 2020-2021. Dans ces circonstances, une pénurie se profile. Les personnes mineures doivent bénéficier d’une prescription médicale préalable pour retirer leur vaccin à la pharmacie et pour être vaccinées par un infirmier. Dr Emmanuelle Deschamps, Directrice médicale @GroupeSOS #Seniors vous explique l'importance de la vaccination https://t.co/Cf1Fqrcozv, — GROUPE SOS Seniors (@GSOSSeniors) October 5, 2020. Les gestes actuellement recommandés pour la prévention de la Covid-19 sont à encourager : 7 vignettes représentent les gestes barrières recommandés. Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le mémo Grippe saisonnière - Mémo pharmacien - 2020 - Assurance Maladie (PDF). Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible. Le virus G4, cette grippe porcine qui suscite la crainte d’une nouvelle pandémie, #NoëlSansAmazon : une pétition appelle au boycott du géant américain de la vente en ligne, Covid-19 en France : Olivier Véran écarte la réouverture des commerces pour le moment, À Saint-Denis, un camp de plus de 2000 migrants démantelé par les forces de l'ordre, "Guerre des images" : les députés entament l'examen du texte sur la "sécurité globale", Cérémonies religieuses avec public en France : deux conditions pour une reprise au 1er décembre, Face aux reculs du gouvernement, Cyril Dion appelle à "sauver" la Convention pour le climat, Tentative d'attentat dans un Thalys : le procès débute à Paris, À l'Élysée, une rencontre délicate entre Emmanuel Macron et l'Américain Mike Pompeo, Attentats islamistes : Emmanuel Macron critique des médias anglo-saxons, Covid-19 en France : "Tout porte à croire que nous avons passé un pic", affirme Olivier Véran, Covid-19 en France : 32 000 contaminations en 24 h, Castex prépare des "règles" sur "le temps long", Mike Pompeo arrive en France avant sa rencontre avec Emmanuel Macron, lundi. La vaccination contre les virus grippaux saisonniers concerne les personnes à risque de complications, notamment les personnes âgées, celles atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes et les personnes obèses. Conformément aux préconisations émises par les autorités de Santé, le ministre a exhorté les «publics vulnérables» et les soignants à se faire vacciner en priorité, de façon à ne pas surcharger les hôpitaux confrontés à la crise sanitaire. Pour tous, il est indispensable de rappeler les gestes barrières qui permettent de limiter la propagation des virus, notamment respiratoires, ils permettent ainsi de se protéger de la grippe saisonnière. Nous avons vendu 7 à 8 fois plus de vaccins ce matin qu'il y a un an au premier jour de la campagne. Sur les réseaux sociaux, certains internautes s'étaient également demandés pourquoi la campagne de vaccination antigrippale n'avait pas pû cette année être avancée. Mais, ces dernières semaines, plusieurs voix se sont élevées pour appeler les Français à se faire vacciner massivement. Or, parmi celles-ci, moins d'un tiers avaient été vaccinées", souligne le ministère de la Santé dans un communiqué. Vous jouez un rôle essentiel pour informer vos patients, et les accompagner pour traverser les périodes de circulation de virus. ** La vaccination avec les vaccins grippaux tétravalents est effectuée avec une dose entière dès l'âge de 6 mois. Cette année, suite à un incident technique, certains bons de prise en charge pour la vaccination ne mentionnent pas que le patient est en ALD et bénéficie à ce titre de la prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie de l’injection du vaccin contre la grippe. Il existe un vrai risque de rupture d'approvisionnement qu'on ne peut pas écarter.". La majorité des personnes ciblées par la campagne reçoivent en effet un bon de prise en charge du vaccin par l'Assurance maladie, tandis que les autres peuvent se le faire délivrer "par leur médecin, sage-femme et, pour les personnes adultes, par leur infirmier ou pharmacien". La prévention de la grippe repose sur 2 piliers : la vaccination contre la grippe pour les personnes fragiles et l'adoption des gestes barrières. Cette année, quatre Français sur dix ont l'intention d'avoir recours au vaccin. porter un masque quand la distance d'un mètre ne peut pas être respectée et dans tous les lieux où cela est obligatoire. 6,60 euros pour les départements et collectivités d'outre-mer. Fréquentation certifiée par l'ACPM/OJD. Directives vaccination contre la grippe saisonnière 2020-2021 dans le contexte Covid-19 Télécharger le document. Il est important de rappeler aux patients que pour se protéger et protéger son entourage, il est essentiel que chacun adopte, une série de gestes destinés à limiter la transmission des virus. Ceci permet de constituer un bouclier sanitaire. Il s’agit essentiellement : L'Assurance Maladie prend en charge leur vaccin à 100 %. Contrairement à certaines idées reçues, aucun des composants contenus dans le vaccin ne peut provoquer la grippe. Face à une demande accrue, certains redoutent une pénurie des doses vaccinales. Plus encore que les années passées, l'arrivée de la grippe saisonnière est prise très au sérieux. Une campagne de vaccination qui, cette année, revêt une importance particulière, épidémie de coronavirus oblige. Ces élus demandaient par ailleurs à ce que le vaccin antigrippal, remboursé pour les personnes à risques et celles âgées de plus de 65 ans, soit cette année pris en charge par toutes les mutuelles. © 2020 Copyright France 24 - Tous droits réservés. Cela fait trop d’années que je me bats pour que les gens se vaccinent, je ne me vois pas leur dire non.". À l’approche d’une deuxième vague de Covid-19 en France, la campagne vaccinale contre la grippe lancée mardi 13 octobre est au centre de l’attention des autorités sanitaires. Affiche grippe saisonnière en situation de Covid-19 pour les professionnels. Retrouvez toute l'actualité liée au coronavirus ICI. En prévision d’une demande accrue, le ministère de la Santé a commandé "30 % de doses de vaccins supplémentaires", par rapport aux 12 millions de doses consommées lors de la précédente campagne 2019-2020, en ayant recours à un approvisionnement continu auprès des laboratoires pharmaceutiques, peut-on lire dans le communiqué gouvernemental. Téléchargez l'application France 24, Pandémie de grippe dans les années 50 et 60 : autre époque, autres réponses en France. Les effets systémiques bénins tels que de la fièvre, des douleurs musculaires ou articulaires, des céphalées, ou encore des malaises, sont rares, alors que la diminution du nombre de décès grâce à la vaccination est notable : ce sont environ 2 000 décès qui sont évités en moyenne chaque année chez les personnes âgées grâce à la vaccination. Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail. La campagne 2020 de vaccination contre la grippe saisonnière commence en France ce mardi 13 octobre et jusqu'au 31 janvier 2021. Télécharger le document Pour le moment, la grande majorité des personnes venues acheter un vaccin disposaient d’un bon de vaccination de la Sécurité sociale. Le sérum à élaborer change en effet tous les ans car la souche du virus de la grippe n'est pas la même d'une année sur l'autre. se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique ; tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir ; se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter ; respecter une distance d'au moins un mètre avec les autres ; saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades. J’ai pratiqué 40 vaccinations dans la matinée contre 5 l’année dernière.". La campagne de vaccination contre la grippe débute ce 13 octobre. La HAS dans son avis du 20 mai 2020 recommande que les patients identifiés comme contacts possibles d’un cas de Covid-19 et éligibles à la vaccination contre la grippe voient leur vaccination reportée à l’issue de la période d’isolement recommandée en l’absence d’apparition de symptômes. Comment s’organise la campagne ? En général, la présence, au moment de la vaccination, d’une maladie aiguë avec fièvre nécessite de reporter la vaccination contre la grippe. La vaccination contre la grippe saisonnière débutera le 13 octobre 2020 dans le contexte de crise sanitaire lié à la Covid-19. Les fabricants mondiaux de vaccins contre la grippe ont en amont produit un nombre record de doses pour la saison 2020-2021. répondre aux conditions techniques fixées par la règlementation ; déclarer l’activité de vaccination à l’agence régionale de santé. Selon le calendrier des vaccinations 2020 publié sur le site solidarites-sante.gouv.fr, il s’agit de l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave ainsi définis : prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de broncho-dysplasie et enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d’une affection de longue durée (liste des affections ciblées pour la vaccination). La Haute Autorité de santé (HAS) dans son avis du 20 mai 2020 insiste sur la nécessité de vacciner en priorité les personnes éligibles à la vaccination, telles que ciblées dans le calendrier des vaccinations 2020 qui sont également celles à risque d’infection grave à la Covid-19. Négocions Il y a 6 heures Le 16/11/2020 à 10:28 Signaler un abus @Mortderire: pour l'instant, l'Afrique est très peu touchée, à part le Maghreb et l'Afrique du sud. En effet, en 2019, seulement 26 % des Français avaient décidé de se faire vacciner. L’enjeu est de taille car les symptômes de l’infection au nouveau coronavirus – qui a déjà causé la mort de plus d’un million de personnes à travers le monde – sont similaires à ceux de la grippe. Elle réduit incontestablement le risque de complications graves et de transmission du virus. respecter une distance d'au moins 1 mètre avec les autres. La nouvelle a été annoncée par Olivier Véran, le ministre de la Santé, lors d'une audition devant la commission d'enquête du Sénat sur la gestion sanitaire de l'épidémie de Covid-19, le 24 septembre dernier. La vaccination des pharmaciens salariés relève de la responsabilité de leur employeur. Covid-19 : à quoi ressemblait la deuxième vague de grippe espagnole en 1918 ? Pour les personnes les plus fragiles, pour lesquelles la vaccination contre la grippe est recommandée et qui sont également celles à risque d’infection grave à la Covid-19, il est nécessaire qu’elles soient vaccinées. saluer sans se serrer la main et éviter les embrassades. Seules une quinzaine de personnes sans bon se sont présentées.". De mon côté, j’ai commandé 30 % de stocks supplémentaires. Le pharmacien doit avoir validé une formation DPCa conforme aux objectifs pédagogiques définis par l'. Pour la saison 2020-2021, le vaccin contre la grippe est offert sous 2 formes au Québec : vaccin injectable contre la grippe; vaccin intranasal contre la grippe. être volontaire, inscrit à l’Ordre des pharmaciens et formé. "Il y a une longue file d’attente devant la pharmacie pour obtenir ou réserver son vaccin contre la grippe. [À LA UNE À 18H] Les autorités sanitaires souhaitent "approcher les 75% de couverture" pour la vaccination contre la grippe, dont la campagne vient de débuter mardi, chez les personnes pour qui ce vaccin est recommandé #AFP (3/5) pic.twitter.com/zZ39S5U93j. Personnes âgées et fragiles, soignants des établissements de santé, de la ville ou des EHPAD, vous êtes prioritaires pour la vaccination. Union des syndicats de pharmaciens d’officine. En l’absence de cette mention sur le bon de prise en charge, le professionnel qui vaccine aura à vérifier, en  amont de la facturation, les droits du patient (soit par l’utilisation d’ADRi, soit par vérification des droits portés dans sa carte Vitale). Le vaccin est pris en charge à 100 %. Le vaccin peut être administré par les pharmaciens d’officine aux personnes majeures éligibles à la vaccination, à l’exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure, qui doivent être orientées vers leur médecin. Il s’agit de protéger les personnes les plus fragiles et d’améliorer leur couverture vaccinale car elles sont également à risque d’infection grave à la Covid-19. La vaccination contre la grippe revêt cette saison une importance particulière pour la protection des personnes à risque de développer des formes graves de la grippe et celles des professionnels de santé. La campagne 2020 de vaccination contre la grippe saisonnière débute le 13 octobre 2020 et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2021 dans l'hémisphère nord, en France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane. La vaccination par les pharmaciens volontaires est généralisée sur tout le territoire. En revanche, celles qui ont choisi de se faire livrer en trois fois risquent d’être à court. La campagne 2020 de vaccination contre la grippe saisonnière débute le 13 octobre 2020 et se poursuivra jusqu'au 31 janvier 2021 dans l'hémisphère nord, en France métropolitaine, Martinique, Guadeloupe et Guyane. Il s'agit, disaient-ils, d'un «enjeu de santé publique» qui permettrait de soulager les hôpitaux qui risquent d'être mis à rude épreuve avec le Covid-19. les personnes de moins de 65 ans souffrant de certaines maladies chroniques ; les personnes souffrant d’obésité (indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40) ; une aggravation d’une maladie chronique déjà existante : A/Guangdong-Maonan/SWL1536/2019/H1N1pdm09, des personnes souffrant d’obésité (indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40). "Ce matin, nous n'avons pas arrêté", raconte à France 24 Pierre-Olivier Variot, pharmacien à Plombières-lès-Dijon (Côte-d’Or) et vice-président de l'Union des syndicats de pharmaciens d’officine. Une campagne de vaccination qui, cette année, revêt une importance particulière, épidémie de coronavirus oblige. Elle touche chaque hiver entre 2 et 6 millions de personnes. Des précautions supplémentaires liées à la Covid-19 sont recommandées pour l’organisation de la vaccination. Elle ne peut pas être réalisée par un pharmacien. La vaccination effectuée par le pharmacien est limitée aux personnes majeures visées par les recommandations vaccinales en vigueur. Elle est prise en charge à 100 % pour les patients bénéficiant d’une affection de longue durée (ALD) pour lesquelles le vaccin est recommandé ou au titre de l'assurance maternité. Elle peut être grave, voire mortelle, en particulier chez les personnes fragiles à risque de grippe grave, comme : Des complications peuvent alors apparaître, telles que : Chaque année, la grippe est responsable de nombreuses hospitalisations et de décès. porter un masque selon les recommandations en vigueur. La campagne de vaccination contre la #Grippe démarre le 13 octobre 2020, il est de notre responsabilité à tous de nous protéger mutuellement ! Sécurité du vaccin Le vaccin contre la grippe est sécuritaire. Pour les personnes éligibles n’ayant pu être identifiées et invitées par l’Assurance Maladie (femmes enceintes, personnes obèses dont l’IMC est supérieur ou égal à 40, entourage familial des nourrissons à risque de grippe grave ou des personnes immuno-déprimées), les pharmaciens, sages-femmes, infirmiers et médecins disposent sur amelipro d’un bon de prise en charge vierge permettant de leur prescrire le vaccin. La facturation intervient sur la base d'un bon de prise en charge sur lequel figurent les mentions du ticket Vitale (article 36.5.2). Yamagata). L’épidémie de grippe fait l’objet d’une surveillance par Santé publique France. L'injection du vaccin est prise en charge dans les conditions habituelles. Chaque année, les pharmaciens titulaires d’officine reçoivent une invitation personnelle de l'Assurance Maladie à se faire vacciner contre la grippe saisonnière. La stratégie vaccinale vise à protéger les populations les plus exposées aux risques de complications graves en cas de grippe.